Blog Repost

[Repost] [French] Celtic Knot : la conférence Wikipédia autour des langues

This post originally appeared on Wikimedia France’s website which is reposted here. Content fully owned by original author, shared here under fair use and/or copyright chosen by original author.

Le Celtic Knot est un événement ayant pour but de rassembler des personnes autour du soutien et de l’organisation des communautés linguistiques. L’idée est de renforcer le lien (knot en anglais) entre ces communautés et d’avoir les bons outils pour passer à l’action. Les participants apprennent les uns des autres et discutent des avancées en matière d’éducation et d’outils libres pour soutenir et faire grandir leurs projets. Ce rassemblement est certes « celtique » par son origine mais parmi les 55 personnes présentes on comptait aussi des Basques, des Catalans, des Galiciens, des Samis, et même un Sud-africain.

Wikimédiens devant leur ordinateur durant l'atelier de traduction du Celtic Knot
Wikimédiens durant l’atelier de traduction (Jason Evans, CC0)

Pour cette deuxième édition, le Celtic Knot s’est tenu à Aberystwyth (pays de Galles), à la Bibliothèque nationale du pays de Galles (Llyfrgell Genedlaethol Cymru). Ce lieu emblématique a été choisi car Jason Evans y est wikimédien en résidence depuis 2015. Sur deux jours, les 5 et 6 juillet 2018, les présentations, ateliers et discussions se sont succédé.

Un défi récurrent est la taille et les ressources limitées des communautés concernées. Mais cet obstacle n’est pas insurmontable, les diverses façons d’avoir un projet dynamique et une communauté florissante ont été évoquées. Par exemple, l’outil de traduction ContentTranslation facilite le partage entre versions linguistiques. De même, Wikidata est une voie royale pour l’échange d’informations multilingues. Simon Cobb, wikidatien en résidence (Wikidata Visiting Scholar) a présenté l’état la fracture linguistique dans Wikidata et plusieurs ateliers ont permis de concrètement manipuler les données que ce soit pour enrichir avec des traductions ou pour récupérer et utiliser ces traductions. Enfin, si les projets Wikisources peuvent être chronophage et que leur gestions nécessitent quelques compétences techniques, c’est un bon exemple de projet adapté pour un groupe de quelques personnes.

Lors des présentations comme des échanges, les contenus à l’oral et en particulier les technologies de conversion text-to-speech et speech-to-text sont un sujet qui est régulièrement revenu. En la matière les initiatives sont nombreuses : OpenSpeaks, Commons Voice, Lingua Libre et le potentiel important.

Merci à toutes les personnes présentes qui ont fait le succès de cette édition et rendez-vous l’été prochain pour la prochaine édition, en Irlande, Norvège ou peut-être en France ?

Subhashish Panigrahi
Subhashish Panigrahi is the founder of OpenSpeaks. He is an educator; language, technology and community catalyst; author and public speaker. As a community manager over the last six years, he led Mozilla's Community Development for Asia, and played various roles at Wikimedia Foundation and the Centre for Internet and Society. He shaped Mozilla's global communications for the Campus Clubs program, launched a research to measure the state of Open Source across India's top 20 tech, law and design universities; Built and implemented the Wikimedia strategic plans for India; increased Wikipedia’s reach (readers) by more than 60% (3x global readership) in and participation (editors) by 50% [as compared to ~10% global growth] in 6 Indian languages. Winner of the 2015 Opensource.com People’s Choice Award for covering open source-related highlights, and awarded as "Wikimedia Advocate and Expert" by Opensource.com for extensively showcasing the Wikimedia community and projects. Speaker at TEDx and many international Open Source/knowledge conferences across 11 countries. Author of "Rising Voices: Digital Language Activism" “Digital Activism in Asia Reader”, and a few hundred posts on major global blogs.
http://openspeaks.com/author/subhashish/

Leave a Reply